Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 avril 2015

Fringe - Saison 2

J'ai mis du temps, mais j'y arrive. Bah oui, j'ai vu cette deuxième saison de Fringe, mais qu'en ai-je pensé, ouhlalalala, oui c'est pas drôle, c'est drôlivia !

promo-wallpaper-for-season-2-fringe-10766961-1024-768.jpg

Fringe - Saison 2 - Télévision

Synopsis :

On nous avait laissés en plan avec Olivia qui tombait dans le monde parallèle, Walter nous faisait découvrir la vérité sur son fils et Peter...restait Peter !

Wallpaper_Fringe_08.jpg

Mon avis :

Ni meilleure, ni moins bonne que la saison 1, Fringe a continué son bonhomme de chemin avec des épisodes plus ou moins réussi pour cette deuxième saison. Les personnages restent un peu en stand-by et les histoires se complètent au fûr et à mesure que la saison avance. Beaucoup de retournements de situation tout de même avec le retour d'Olivia dans notre monde. La vérité sur Peter un peu plus exploitée dans cette saison avec un épisode spécial "70's" et un générique remodifié pour l'occasion. Un épisode spécial aussi avec "Le village des damnés" (2x12), vraiment magnifique, j'adore l'ambiance qui s'en dégage. Les épisodes de fin de saison sont également l'occasion de voir Peter évolué seul. L'épisode "La rencontre " (2x21) est centré sur Peter qui enquête avec une shérif sur des disparitions. Un épisode qui met Fringe dans une position différente. L'humour de Walter est toujours aussi délicieux et "Astérix" ne sers toujours pas à grand chose.

fringe_saison2_5.jpg

Petit hic de la saison que je n'ai pas trop aimé, c'est l'histoire des enfants aux pouvoirs surnaturels. On se serait crû dans la deuxième saison de Supernatural. Donc du déja vu et ils sont utilisés en sous-emploi, histoire d'avoir des victimes lors du double épisode final. J'ai trouvé ça d'une nullité extrême. Autre nullité, c'est de reprendre des actes faits dans d'autre séries Abrahamesques pour les replacer ici. Style, la pauvre bagarre entre les deux Olivia, bah c'était du réchauffé de "Alias" entre Sidney et Francie. C'était nul, c'est tout ce que je déteste, avoir l'impression de revoir une scène maintes et maintes fois.

Le final n'est même pas éblouissant tellement on s'attend à ce que ce ne soit pas la bonne Olivia qui repasse le portail. Donc une saison en demi-teinte pour moi. La saison 3 devra faire un pas de plus vers l'amélioration...malgré de très bons épisodes dans cette saison que j'ai vraiment adoré !

fringe-2-poster.jpg

Les guests :

Meghan Markle (90210), John Savage (Dark Angel), Stephen McHattie (Cold Squad), Claudette Mink (Harper's Island), Theresa Russell (L'île de l'étrange), Ravi Kapoor (Preuve à l'appui), Ming Che (Rush Hour), Jeff Perry (Nash Bridges), Amy Carlson (New York 911), Scott William Winters (Oz), Michael O'Neill (24), Demore Barnes (The Unit).

Les trois génériques différents de la saison 2 :

              
              Fringe Saison 2 : les génériques
  

08 avril 2015

Saga Alerte Cobra

 

alerte cobra

 

Il y a des séries comme ça, l'on éprouve un véritable coup de coeur...
La
mienne, c'est celle avec laquelle je vis depuis la fin des années 1990, quand j'ai allumé ma télé un mercredi après-midi sur TF1 (qui était l'une des chaines très respectueuses à ces moments là) et que j'ai découvert cette série dont le titre ne m'accrochait pas pour un sou...
En plus je suis tom sur la saison 4 avec l'épisode "Une seconde d'éternité" qui était à suivre le mercredi d'après...
B
ref, dans la soirée, ma mère m'appelle et me demande ce que j'ai fait de ma journée.
Je
lui réponds : "bah écoute, rien comme d'habitude, mais j'ai vu une série pas mal sur tf1, avec des mecs de l'autoroute" - "Ah tu connais pas, c'est bien".
G
ros doute connaissant l'amour pour les soaps de ma re, je décide de regarder tout de même la semaine suivante et là, à la fin de l'épisode, je me suis à pleurer...
Po
urquoi pleurer devant une série ?
Pourquoi surtout pleurer quand on découvre à peine une série ?
J'y
reviendrais en faisant point par point dans la catégorie "Saga", l'aventure Alerte Cobra...
Al
ors oui c'est Allemand, non, toutes les séries allemandes ne s'appellent pas Derrick, et oui, les allemands ont une once d'avance sur nous : Ils ne copient pratiquement pas les modèles américains pour les mettre à leur sauce et proposent des ries de qualité avec un budget hors normes.
A
savoir quelques 700 000 euros par épisodes (l'une des plus chères productions d'Europe, c'est eux).
Et surtout, à savoir que quand les allemands décident de lancer une série, ils ne la mettent pas en bouche-trou et font une pub d'enfer et originale dans les magazines en achetant une page pleine pour promouvoir leurs séries...
Vous aurez rendez-vous ici pour y trouver de quoi vous rassassier et vous faire envie de découvrir cette rie...

Le Dav'

06 avril 2015

1993 : Duran Duran - Come Undone

Duran duran, come undone, nip tuck, cold case, 1993

En 1993, Duran Duran nous sort "Come Undone", un superbe titre avec un clip qu'il y a des poissons dedans qui nagent sauf que c'est pas Pamela Anderson et ses airbags :D
Une chanson que l'on retrouve dans les séries "Nip/Tuck" ou encore "Cold Case".
Je connaissais très bien cette chanson à l'époque mais vous savez quoi ? Bah je savais pas que c'était eux qui chantaient :D :D
Bonne écoute ;)

Le Dav' 

                  

 

03 avril 2015

Pleins feux sur... Taylor Kinney

taylor-kinney-photoshoot-2.jpg

Taylor (Il est 10h00 , lol) Kinney (où ? où ?)...stop ! Oh, ça ne va pas de commencer un article comme ça !!!!
Bon, reprenons, Taylor Kinney est né en Pennsylvanie à Lancaster. C'est un mannequin et acteur.

En 2006 il apparait dans 35 épisodes de la série "Fashion House" (Qui c'est qui a vu ça ??? o_O ), puis il enchaine les apparitions dans "What about a Brian" et "Bones".
Il obtient un des rôles principal de la série "Trauma" qui est annulée au bout d'une saison.
Puis il joue dans 9 épisodes des saisons 2-3 de "Vampire Diaries" dans le rôle de Mason Lockwood.

A la suite de cette expérience traumatisante dans la série pour ados boutonneux, il passe des "Experts Manhattan" à "Rizzoli & Isles", "Shameless", "Castle" et "Breakout Kings".

C'est en 2012 qu'il décroche l'un des rôles principaux de "Chicago Fire" dans le rôle de Kelly Severide. Tout comme son collègue Casey, il apparaît également dans la série "Chicago PD" ayant une relation avec Lindsay.

Bref, depuis, le petit cœur solitaire n'est plus à prendre puisqu'il sort avec Lady Gaga qu'il avait déjà rencontré en 2011 dans le clip "You and I" (la preuve dans le clip vidéo beaucoup plus bas :P

Mais place aux photos et n'oubliez pas, en cliquant dessus, bah c'est beaucoup plus grand :)

aa20fb3746d5f4d10d9acd202751acaf.jpg   tumblr_mdbdpyO3FU1rshicuo1_1280.jpg  taylor-kinney-le-petit-ami-de-lady-gaga-devrait-1684514925.jpg

  

  

 


 Tchao, Le Dav'

01 avril 2015

Fast 7 : Entre Vengeance et Hommage

Furious-7.jpg

C'est aujourd'hui que sort sur les écrans Fast & Furious 7. Voici la bande-annonce et espère que vous irez au cinéma le voir pour un dernier au revoir à Paul Walker décédé brutalement le 30 Novembre 2013 dans un accident de voiture.

téléchargement.jpg

 

30 mars 2015

Nikita - Saison 1

« Il y a six ans, j'ai été sortie de prison et forcée à devenir une tueuse pour une unité secrète du gouvernement, un programme clandestin, la Division, devenue hors de contrôle. Ils ont détruit mon identité et éliminé l'homme que j'aimais. Je me suis échappée et l'homme qui m'entraînait, en qui je croyais, me poursuit. Ce que la Division ne sait pas, c'est que j'ai une complice, Alex, une nouvelle recrue au passé sombre que j'ai entraînée à leur résister. Ensemble, nous allons détruire la Division mission par mission. Le dernier mot qu'ils prononceront avant de mourir sera mon nom... »

poster-nikita-season-1.jpg

Nikita - Saison 1 - 22 épisodes - DVD

Nikita a quittée la division et veut la détruire en y faisant entrer une taupe au nom d'Alex (fille :) ).
Mais Percy, le dirigeant de la division ne l'entend pas de la même oreille et lance à ses trousses Michael et ses sbires afin de l'éliminer...

Nikita_Season_2.png

Nikita avait déjà subie le coup de la série avec "La femme Nikita " fin des années 1990. Et joli clin d’œil d'avoir embauché dans le rôle de la sénatrice de l'Oversight, Alberta Watson, déjà présent dans "La femme Nikita". On se demande même si ce n'est pas une suite, l'actrice portant exactement le même prénom dans les deux séries !
L'histoire est puissante et dès les premières images, on sent l'envie d'en faire quelque chose de terrible.
Et ça marche, les moyens sont là, les bons scénariis aussi. Retournements de situation, trahisons, scènes d'action efficaces, on finit la vertigineuse saison sens dessus dessous.

Sans titre 3.jpg

Maggie Q excelle dans ses ballets tournoyants de cascades et de robes sexy en diable.
Michael (Shane West - Urgences) est un redoutable traqueur.
Alex (Lindsy Fonseca - Desperate Housewives) est l'une des meilleures taupes jamais vue au petit écran.
Percy ( Xander Berkeley - 24) est d'une fascination inquiétante.
Amanda ( Melinda Clarke - Newport Beach) est une sacrée p***, mais elle a retrouvée un rôle à sa taille.
Birkhoff (Aaron Stanford - X-Men 2 dans le rôle de Pyro) incarne le geek.

Et en guest-star de choix je citerai juste Devon Sawa dans le rôle d'un gardien de boite noire. Pour ceux à qui ça ne dit rien, Devon Sawa était le héros du premier "Destination Finale" (voir photo ci dessous et regardez le changement quand même :D

Devon-Sawa-shirtless.jpg  devon-sawa-240x320.jpg

Bref, coup bas, révélations, action et trahisons sont au rendez-vous de cette saison 1 explosive.

Le Dav'

 

27 mars 2015

Person Of Interest - Saison 3

Bienvenue au Pays de Finch et Reese pour le meilleur et pour le pire ! La machine s'est-elle compromise dans cette saison 3 survoltée ? Réponse tout de suite...

ilrnpbpczaow0rtxdq3a.jpg

Person of Interest - Saison 3 - 23 épisodes - TF1

La saison 2 se terminant sur un cliffhanger du tonnerre, TF1 avait eu " l'ingénieuse" idée de diffuser dans la foulée les deux premiers épisodes de la saison 3. Ce qui terminait l'arc narratif sur l'enlèvement de Finch par Root. Cette saison est beaucoup plus axée sur la bataille de Carter contre le HR et sur les implications dangereuses que pourrait être la machine dans les mains de quelqu'un d'autre que Finch.

Person-of-Interest-The-Devils-Share-Dont-fuck-with-Root-Amy-Acker.jpg

Finch qui aura une saison plus que chargé entre les poursuites de Control et de Vigilance. Un épisode dramatique vient couper la saison en deux morceaux avec la mort d'un des personnages principaux. Ce qui fait douter Reese sur sa mission. La vengeance est dans l'air. Le changement est quant à lui présent. Heureusement que les renforts féminins dans la série ne se sont pas fait attendre, ainsi Root et Shaw ont pu imposer leur style dès le début de la saison.

On ne perd au change entre une psychopathe que la machine a pris pour messagère et une tueuse à gages plus frappée que Reese :) C'est un vrai plaisir de retrouver Sarah Shahi (Life/Chicago Fire) et Amy Acker (Angel).

POI_Season_3.jpg

En gros une bonne saison, on conclue la trame sur le HR, on lance une nouvelle énigme et on fait apparaître une nouvelle machine au doux nom de "Samaritain". Contrôlé e malheureusement par des êtres beaucoup plus diaboliques que Finch.

Une saison qui pourrait clôturer la série tant le dernier épisode change la donne.Que va raconter la saison 4 ? Réponse dans quelques mois...

Le Dav' 

25 mars 2015

Pleins feux sur... Jesse Spencer

jesse-spencer-photoshoot-wallpaper_1449507637.jpg

Jesse Gordon Spencer est un acteur Australien. Originaire de Melbourne, il débarque en 1999 en Grande-Bretagne avant de rejoindre le pays de Joe Dassin, l'Amérique (en fait c'est le pays de l'oncle Sam et de l'oncle Picsou aussi, mais je préfère Joe Dassin :D )

Le beau blond fait sa première apparition au cinéma en 2001 dans Destination Londres (Qui c'est qui a vu ce film ? o_O ) Malgré de petites apparitions télévisuelles comme dans la série Hercules (avec Kevin Sorbet :P ), c'est dans la série "Dr House" que le public le découvre vraiment. Le beau gosse de service reste 8 ans soit l'intégralité de la série au service de la médecine et non de sa majesté :P

En 2012, il fait parti de la distribution originale de la série "Chicago Fire" créee par Dick Wolf (New York, police judiciaire et consorts). Il joue le rôle du lieutenant des pompiers, Matthew Casey.
A ce jour, il fait toujours partie de la série et intervient de temps à autre dans le spin-off "Chicago PD".

Allez, assez bavassé, le voici en photo : (Et en plus, quand tu cliques avec ta souris dessus, C'EST PLUS GRAND) :D

 

4th-annual-project-save-our-surf-s-surf-2011-celebrity-surfathon-day-1-jesse-spencer-26160367-1707-2560.jpg   images (2).jpg   jessespencer4.jpg

 

Le Dav' :)

23 mars 2015

The Walking Dead - Saison 1

Un jour, j'ai vu de la lumière et je suis entré... ben non, j'ai allumé mon poste de télé et vu mon programme, j'ai zappé sur Orange Cinéchoc et je me suis maté la première saison d'une série pas comme les autres... The Walking Dead !

The-Walking-Dead-Poster-Final.jpg

The Walking Dead - Saison 1 - 6 épisodes - Orange Cinéchoc - Interdit aux moins de 16 ans

Synopsis :

Lors d'une intervention musclée, le policier Rick Grimes est blessé par balles. Alors qu'il sombre dans un profond coma, le monde va changer. A son réveil, Rick va être confronté à ce nouvel univers rempli de zombies... Mais que s'est-il réellement passé ?

56376770.jpg

Mon avis :

The Walking Dead, c'est avant tout un comics. Une bande dessinée bien gore en noir et blanc crée par Robert Kirkman qui officie aussi comme scénariste sur la série.

6 épisodes c'est peu, mais voilà rien ne sert de courir pour nous en mettre plein la vue avec ses gros plans sur des morts-vivants très bien réalisés avant qu'une balle ou autre arme de poing ne vienne leur défoncer le crâne. Il y a des hauts et des bas dans la série. Tout n'est pas parfait mais l'envie d'y revenir pour une seconde saison n'est même pas à débattre. J'ai aimé cet univers et comme d'habitude, je veux connaître la fin de l'histoire. On se retrouve embarqué dans une histoire de survivants voulant découvrir la vérité. Mais quelle vérité ? Y'a t'il encore quelqu'un de vivant sur Terre pour nous éclairer.

Au vu du final de la saison, on pourrai se le demander ! Le point fort : les maquillages superbement réalisés. Le point faible : l'absence de profondeur des personnages. Deux points qui font que soit l'on aime, soit l'on déteste. Ensuite, la série n'est pas ouverte à tous (hein, les jeunots, allez réviser vos maths !). Le casting est plutôt pas mal mais, attention, aïe aïe aïe, qu'est ce qu'est venue foutre ici Sarah Wayne Callies. Elle joue très mal :( Désolé pour les fans (si il y en a) mais, non, on ne la sent pas du tout dans le personnage.

Sinon, comme à mon habitude, je vous conseillerai de ne pas regarder la série si vous n'êtes pas attiré par le sujet. Par contre, c'est malin, moi qui n'aime pas les messes basses, il a fallu qu'ils en fassent une dans le dernier épisode. Vu parfois les révélations qu'elles cachent, il vaut mieux peut-être s'abstenir et dire cash les choses. Ca va nous pourrir la vie pendant une dizaine d'épisodes avant de savoir que c'était juste "vous êtes perdus".xD

mtCijFAhrtsD40E-9330ZTl72eJkfbmt4t8yenImKBU8NzMXDbey6A_oozMjJETc.jpg

Le Cast :

  • Andrew Lincoln : Rick Grimes. Biographie
  • Jon Bernthal : Shane Walsh. Plus connu pour son rôle dans la série "Numbers", il participa également à "The Pacific"
  • Sarah Wayne Callies : Lori Grimes. Ex copine décapitée non décapitée de Michael Scofield dans "Prison Break"
  • Laurie Holden : Andrea. Entre 1996 et 2002, elle joua la blonde indic de Mulder dans "X-Files"
  • Jeffrey DeMunn : Dale. Filmographie impressionnante
  • Steven Yeun : Glenn. Vu dans "The big bang Theory"
  • Chandler Riggs : Carl Grimes

21 mars 2015

Jean-Michel Jarre : Chronologie Part 4

12224b.jpg

En 1993, Jean-Michel Jarre nous revient avec ce titre mémorable.
Il essaie de survivre dans un monde déjà bien ancrée dans la dance. Et ça marche plutôt bien avec ce titre bien rythmé.